Le service de modération des messages du forum SOS-Français Collège n'est plus disponible.
En revanche, la consultation du forum reste toujours possible.

HDA -Le dictateur-

Retrouver tous les sujets résolus.

HDA -Le dictateur-

Messagepar Alissa le Mer 18 Mai 2016 21:04

bonjour,
je suis cette année en 3ème et j'ai effectué un travail d'histoire des arts sur "le dictateur" de charlie Chaplin. D'habitude ma prof de français me corrige mais il ne reste qu'une semaine et j'ai encore 2 oeuvres à lui faire corriger. Pourriez vous m'aider ?

Le dictateur de Charlie Chaplin

Présentation de l’œuvre :

Le dictateur est un film américain sorti en 1940 ayant pour nom d’origine « The great dictator ». Le scénario, la réalisation et certaines musiques ont été faite par Charlie Chaplin. Cette comédie dure 1h59 et a pour acteur principal Charlie Chaplin en tant que barbier et dictateur.

Biographie de l’artiste :

Sir Charles Spencer Chaplin naît à Londres en 1889 et décède en 1977 en Suisse. Lui et son demi-frère sont élevés par sa mère qui fini par être interné en HP.
Il commence véritablement à se faire un nom en jouant dans la pièce Sherlock Holmes puis son succès s’accroît. Il tourne en tant qu’acteur dès ses 18 ans et dirige son premier film à 25 ans. Il imagine un personnage sentimental et maladroit qu’il nomme Charlot qui fait exclusivement du mime s’apparentant à de la clownerie. The great dictator est le premier film parlant de Charlie Chaplin en 1940.

Contexte historique :

Chaplin commence à écrire son scénario au moment de la Nuit de Cristal (9-10 novembre 1938). Le tournage a commencé le 9 septembre 1939, huit jours après l'invasion de la Pologne par les Nazis et six jours après la déclaration de guerre de la Grande-Bretagne et de la France à l'Allemagne. Chaplin s'est inspiré de la situation politique en Europe et après la mise en place de l'Etat totalitaire nazi. L'objectif est de critiquer sévèrement les aspects du régime nazi. Ce film a été censuré dans de nombreux pays pendant la Seconde Guerre mondiale comme en Espagne, en France et bien sûr en Allemagne.

Analyse :

Les techniques artistiques :

Le film est en noir et blanc avec un éclairage artificiel. Il éclaire les personnages selon son message. Ainsi dans certaines scènes telles que le discours d’Hinkel, l’éclairage est violent avec des contrastes. Dans d’autres comme dans le discours final du barbier, l’éclairage est doux symbolisant de l’espoir.
Les personnages, symboles et noms propres :
Pour des raisons de censure et de droits, les noms n’ont pu être laissés tels quels.
Du côté des personnages, Hitler s’appelle Adénoid Hynkel, mais son nom à une consonance commune évidente son véritable nom.
Les noms de pays ont été remaniés. Certains sans rapport avec leur nom d’origine mais plutôt avec leur rôle. Ainsi l’Italie est apelée Bacterie et sont dirigeant Benito Mussolini s’appelle Benzoni Napoléoni. Chaplin dénonce donc deux personnes en même temps avec pour seul outils un nom. Enfin, au niveau du symbole de la croix gammée, Chaplin choisi la Double Croix qui est symbole de la trahison.

Une œuvre engagée :

Chaplin dénonce les combats et la brutalité de l’antisémitisme de la première guerre mondiale par une satire burlesque ridiculisant la personne autoritaire et mégalomane qu’est Hitler. La propagande est mise en évidence par les manifestations. Dans le discours final, Chaplin qui passe par l’intermédiaire de son personnage, le barbier, proclame ses convictions pacifistes et humanistes.
Les 2 scènes clés :

La scène du discours d’Hynkel :

Hynkel s’exprime dans une langue incompréhensible et agressive à la manière d’Hitler en mélégant onomatopés et mots de plusieurs langues. Il est tendre lorsqu’il parle de sujets agréables, comme les enfants, et s’agite lorsqu’il parle de ses idées antisémites.
Chaplin utilise 2 procédés pour dénoncer la manipulation de la foule par Hitler :
- Procédés visuels : mime, sous-titres (abs de libesrté), micros pliés, gestes autoritaires, grimaces, les postures ridicules…
- Procédés sonores : mots criés qui finissent en toux, langue inconnue, foule obéissante...

La scène du globe :

Cette scène est muette avec une musique plutôt calme. La gestuelle d’Hynkel rappelle les clowns de cirque. Chaplin nous transmet un message par la gestuelle du puéril personnage qu’est Hynkel. Le
globe terrestre est très lumineux et léger. Il représente le monde qu’il souhaite dominer. Il joue avec, le lance, le rattrape… Mais finalement le ballon éclate et Hynkel pleure comme un enfant. Cette fin peut faire penser à la fin d’un rêve idéalisé.

Synthèse :
A la période de la guerre, plusieurs artiste s’élèvent contre le nazisme tels que : (Maus de Art Spiegelman de 1981 à 1991.La dernière œuvre citée est une bande dessinée dénonçant le régime nazi et principalement l’antisémitisme avec des planches consacrées aux camps d’extermination.
J’ai choisi cette œuvre car la période de la seconde guerre mondiale est interessante avec un côté tragique qui appartient à chacun de nous. Dénoncer par un film d’atroces actes tout en faisant preuve d’humour est une idée très originale pour l’époque. Enfin, n’oublions pas que ce film a été réalisé en 1940 et qu’il a fallu un du courage à Chaplin pour finir son projet.

Merci d'avance , Alissa
Alissa
 

Re: HDA -Le dictateur-

Messagepar professeur 9 le Jeu 19 Mai 2016 13:20

Bonjour Alissa,

Ton travail est clair et bien documenté.

Tu peux apporter quelques précisions dans l'analyse, dans ce paragraphe notamment mais ce n'est pas obligatoire car ton travail est déjà de bonne facture.

"Le film est en noir et blanc avec un éclairage artificiel. (On tournait alors toujours en studio) Il éclaire les personnages selon son message. Ainsi, dans certaines scènes telles que le discours d’Hinkel, l’éclairage est violent avec des contrastes. Dans d’autres comme dans le discours final du barbier, l’éclairage est doux symbolisant de l’espoir (mal-dit : symbolisant l'espoir). (Ce travail sur la lumière peut te permettre de faire un lien avec un mouvement pictural et cinématographique: lequel ?)
Les personnages, symboles et noms propres :
Pour des raisons de censure et de droits, les noms n’ont pu être laissés tels quels.
Du côté des personnages, Hitler s’appelle Adénoid Hynkel, mais son nom à une consonance commune évidente avec son véritable nom.
Les noms de pays ont été remaniés. Certains sans rapport avec leur nom d’origine mais plutôt avec leur rôle. Ainsi l’Italie est appelée Bacterie et sont dirigeant Benito Mussolini s’appelle Benzoni Napoléoni. Chaplin dénonce donc deux personnes en même temps avec pour seul outils un nom. Enfin, au niveau du symbole de la croix gammée, Chaplin choisi la Double Croix qui est symbole de la trahison."

Tu peux aussi, pour te préparer à l'entretien, rechercher le sens des mots soulignés suivants :
Une œuvre engagée :

"Chaplin dénonce les combats et la brutalité de l’antisémitisme de la première guerre mondiale par une satire burlesque ridiculisant la personne autoritaire et mégalomane qu’est Hitler. La propagande est mise en évidence par les manifestations. Dans le discours final, Chaplin qui passe par l’intermédiaire de son personnage, le barbier, proclame ses convictions pacifistes et humanistes."


Bon courage pour l'oral et à bientôt sur ce forum.
professeur 9
 
Messages: 165
Inscription: Lun 1 Oct 2012 10:14

Re: HDA -Le dictateur-

Messagepar Alissa le Jeu 19 Mai 2016 22:36

Bonsoir,
j'ai modifié ce que vous m'avez indiqué mais je n'ai pas trouvé quel est le mouvement en lien...
Ce n'est pas grave je pense.
Alissa
Alissa
 


Retourner vers Forum 3°