Optique

Retrouver tous les sujets résolus

Optique

Messagepar Thomas le Sam 6 Oct 2018 10:59

Bonjour,

Etudiant en PACES, je me permets de vous contacter par rapport à un exercice type qui peut tomber le jour du concours, mais je n'arrive pas à le résoudre.
Je sais que le thème de l'optique est étudiée en 1 S, c'est pour cette raison que je poste mon message ici.

En espérant que vous puissiez m'aider.
A bientôt
Fichiers joints
43171594_268743290441877_5461453862105776128_n.jpg
43176157_2262141130731438_5435203880986083328_n.jpg
Thomas
 

Re: Optique

Messagepar SoS(48) le Sam 6 Oct 2018 13:59

Bonjour,
il s'agit d'un phénomène étudié en classe de terminale : celui des interférences. Il y a interférence lorsque deux ondes synchrones de même fréquence se superposent en un point. Deux cas particuliers :
- il y a interférence constructive en un point R lorsque deux ondes issues des sources S1 et S2 arrivent en phase : l'amplitude de la vibration est alors maximale, cette situation est vérifiée lorsque \(\ S_{2}\)R - \(\ S_{1}\)R = k \(\lambda\) avec k un entier relatif.
- il y a interférence destructive en un point R lorsque deux ondes issues des sources S1 et S2 arrivent en opposition de phase : l'amplitude de la vibration est alors nulle (ou minimale), cette situation est vérifiée lorsque \(\ S_{2}\)R - \(\ S_{1}\)R = (2k+1) \(\lambda\) /2 avec k un entier relatif.

Dans votre question : \(\ S_{2}\)R - \(\ S_{1}\)R = a \(\sqrt{2}\) - a = a(\(\sqrt{2}\) - 1)
L' amplitude au point R est donc nulle à chaque fois que a(\(\sqrt{2}\) - 1) = (2k+1) \(\lambda\) /2
Ceci devrait vous permettre de choisir les bonnes situations où l'amplitude au point R n'est pas nulle.
SoS(48)
 
Messages: 11
Inscription: Mar 4 Sep 2018 10:49

Re: Optique

Messagepar Thomas le Sam 6 Oct 2018 15:17

Bonjour,

Désolé, mais je ne vois pas comment répondre à la question au final,
Pouvez-vous m'éclairer ?

Merci d'avance.
Thomas
 

Re: Optique

Messagepar SoS(48) le Sam 6 Oct 2018 15:47

Reprenez la condition pour laquelle l'amplitude est nulle au point R : a (\(\sqrt{2}\) -1 ) = (2k+1) \(\lambda\) /2.
Isolez \(\lambda\), la longueur d'onde : \(\lambda\) : \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 ) / (2k+1).

L'amplitude au point P est nulle si :
- k = 0 soit \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 )
- k = 1 soit \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 )/3
- k = 2 soit \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 ) /5 = 0,4a (\(\sqrt{2}\) -1 )
- k = 3 soit \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 ) /7 = 0,286a (\(\sqrt{2}\) -1 )
- k = 4 soit \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 ) /9 = 0,222a (\(\sqrt{2}\) -1 )
- k = 5 soit \(\lambda\) = 2a (\(\sqrt{2}\) -1 ) /11 = 0,181a (\(\sqrt{2}\) -1 )
etc .....

Vous en déduisez alors dans quels cas l'amplitude n'est pas nulle parmi les 5 propositions de votre énoncé : a (\(\sqrt{2}\) -1 ), 0,8a (\(\sqrt{2}\) -1 ), et une troisième proposition que je vous laisse trouver.
SoS(48)
 
Messages: 11
Inscription: Mar 4 Sep 2018 10:49


Retourner vers Forum des premières