Page 1 sur 1

Extraction d'un catalyseur ionique en solution

MessagePosté: Mer 5 Juil 2017 23:05
par Rémi S
Bonsoir,
J'aimerais vous poser une de mes questions qui demeurent sans réponse.
Comment extraire un catalyseur ionique en solution ? (0)

Imaginons une estérification de Fischer dont le proton nécessaire à la catalisation serait donné par de l'acide chlorhydrique. Dans cette expérience nous cherchons à obtenir un ester le plus pure possible et avec le meilleur rendement. Une fois que la réaction sera "fini", comment éliminer l'acide chlorhydrique ?

Une de mes pistes de réponse serait de rajouter en proportion stœchiométrique de la soude, afin de neutraliser le proton d'hydrogène par l'ion hydroxyde. Il ne resterait ainsi plus que des ions sodium et chlorure. A partir de la, je pensais faire une distillation afin que les ions restant puissent former le chlorure de sodium.

Cependant, d'autre interrogations arrive :
(1). Le chauffage de l'alcool en milieu acide, ne risque t'il pas de créer une réaction de déshydratation intramoléculaire ?
(2). Y a t'il un risque de formation d'un chlorure d'acide entre l'acide carboxylique et l'acide chlorhydrique ?
(3). Y a t'il un risque de formation d'un anhydride d'acide entre deux molécules d'acide carboxylique étant donné que l'on chauffe ?
(4). Enfin l'ester formé et la soude pourraient ils faire une réaction de saponification ?

Si la réponse est oui aux trois premières questions, je pense qu'une distillation fractionner permettrait de séparer l'ester des autres produits des réactions.
Malgré tout, je répondrais oui à la dernière question. Cette réaction viendrait à consommer le produit que l'on cherchait a obtenir. J'en viens donc à la conclusion que l'on ne peut pas utiliser de soude.

Une autre question m'est donc venu : Peut-on séparer l'acide chlorhydrique par distillation fractionnée ? (5)

Si l'on imagine une réponse positive à cette dernière question, sa faible quantité ne pourra surement pas être perçus car la stagnation de la température des vapeurs sera trop brève. Mais si ces ions ne sont pas volatiles : va t-il former un agglomérat dans le ballon ? (6)

Une dernière question m'est alors arrivée : peut-on faire une extraction liquide/liquide ou solide/liquide de l'acide chlorhydrique ? si oui, avec quelle solution ? (7)

Pouvez-vous m'éclairer sur ce sujet en me disant si je me trompe sur les affirmationS que je propose, mais aussi en répondant aux 8 questions (0 à 7) ?
Je vous remercie d'avance de toute éventuelle réponse.

Re: Extraction d'un catalyseur ionique en solution

MessagePosté: Ven 7 Juil 2017 16:38
par SoS(24)
Bonjour Rémi,

Je suis désolé mais toutes les questions que vous posez dépassent largement le programme de T°S.
Nous n'avons donc pas toutes les compétences pour y répondre.
Bon courage à vous.

 Le site de sciences physiques de l'académie de Poitiers
 Contact